Top 10 joueurs de Rugby Français

Le Top 10 de Rugby : Les meilleurs joueurs de l’équipe de France au fil des années

Retrouvez notre selection des 10 meilleurs joueurs Français.

Thierry Dusautoir (2006-2015)

Thierry Dusautoir

Au cours de sa carrière internationale, le flanker s’est distingué chez les Bleus, avec 80 sélections.

Il a été capitaine de l’équipe de France pendant 56 tests, un record, et a mené les Bleus à une victoire historique contre les All Blacks en Nouvelle-Zélande en 2009 et au Grand Chelem des Six Nations l’année suivante. Il est aussi l’un des deux seuls capitaines de l’histoire à amené la France à des victoires contre la Nouvelle-Zélande, l’Afrique du Sud et l’Australie.

Dusautoir a remporté le championnat de France en jouant pour Biarritz en 2006, puis trois fois en jouant avec Toulouse en 2008, 2011 et 2012. Il a également emmené Toulouse à la victoire en Coupe d’Europe en 2010.

Les jours les plus mémorables de Dusautoir dans le rugby ont eu lieu contre les All Blacks. Dans un bouleversement spectaculaire des favoris d’avant le tournoi, la France a éliminé les favoris d’avant le tournoi 20-18 dans un quart de finale de la Coupe du monde de rugby 2007. 

L’arrière a marqué un essai et effectué un nombre incroyable de plaquages (38), ce qui constitue toujours un record d’essais, alors que la France battait les favoris d’avant le tournoi 20-18. Il a effectué deux plaquages de plus que toute l’équipe des All Blacks réunie.

En 2011, Dusautoir a été capitaine de l’équipe de France qui, après une défaite humiliante lors des phase de poule contre les Tonga, a atteint la finale pendant la Coupe du monde, où elle a affronté les All Blacks à domicile. Malgré la défaite, la France a remporté une finale controversée 8-7, avec un essai de Dusautoir et le titre d’homme du match.

La même année, il a été élu joueur mondial de l’année.

Serge Blanco (1980-1991)

Serge Blanco

Meilleur marqueur d’essais de l’histoire de la France avec 38 essais, Blanco est l’un des grands noms de ce sport, quel que soit le pays.

Au cours de sa carrière, il a participé à 93 sélections pour la France, remportant les Grands Chelems des Cinq Nations de 1981 et de 1987, sans oublier la Coupe du monde de 1991.

En 1987, il a également scoré l’essai décisif de demi-finale pour battre l’Australie lors de la Coupe du monde première édition.

Joueur d’un seul club, il a fait toute sa carrière à Biarritz, de 1974 à 1992. Blanco est un joueur impressionnant, doté d’une vitesse hors norme et un contre-attaquant légendaire qui est souvent sélectionné dans les quinze meilleurs joueurs mondiaux.

Jean-Pierre Rives (1975-1984)

Jean-Pierre Rives

Rives, un arrière aux cheveux blonds, est considéré comme un héros culte en France pour ses efforts et ses capacités de combattant au cours de ses 59 sélections en équipe nationale, dont 34 en tant que leader

En 1977 et 1981, il a mené l’équipe de France au Grand Chelem des Cinq Nations, a remporté le championnat en 1983 et a été la première équipe de France à vaincre le capitaine de l’équipe des All Black.

Après avoir pris sa retraite, il s’est tourné vers les métiers de peintre et d’artiste réputé, dont les œuvres sont exposées dans le monde entier.

Fabien Pelous (1995-2007)

Fabien Pelous

Pelous, un deuxième ligne imposant, reste le Français le plus capé de tous les temps, ayant participé à 118 tests pour les Bleus.

Il a été capitaine de l’équipe pendant 42 de ces matchs, un chiffre que seul Dusautoir a égalé dans l’histoire.

Pelus a remporté de nombreux trophées au cours de sa carrière. Il a remporté le Grand Chelem des Six Nations en 1997, 1998, 2002 et 2004 (ce dernier en tant que capitaine) et son quatrième titre en 2006.

Pelus est également le premier et le seul capitaine de l’histoire à avoir mené les Bleus à la victoire contre la Nouvelle-Zélande, l’Afrique du Sud et l’Australie, Dusotol étant les deux autres.

Il a passé 12 ans de sa carrière de 18 ans à Toulouse, a remporté deux Coupes d’Europe en 2003 et 2005, et a remporté trois titres de champion de France en 1999, 2001 et 2008.

Philippe Sella (1982-1995)

Philippe Sella

Avant Pelous, c’était le centre Sella qui détenait le record du nombre de sélections en équipe de France, avec 111 matches avant de prendre sa retraite, à une époque où un tel nombre était presque inconnu.

Sella est l’un des seuls joueurs de l’histoire à avoir réussi marquer un essai dans chaque test de tournoi des Cinq Nations. C’était un milieu de terrain brillamment créatif qui avait également un fort désir de défense.

L’ancien sélectionneur de l’équipe de France, Jacques Fouroux, l’a décrit comme ayant « les muscles d’un taureau mais le toucher d’un pianiste ». 

Il a représenté la France dans trois Coupes du monde, remportant respectivement les deuxième et troisième places en 1987 et 1995.

Serra a remporté trois championnats des cinq nations au cours de sa carrière : les Grands Chelems en 1987, 1989 et 1993, et trois victoires conjointes avec la France en 1983, 1986 et 1988.

En club, Sella a remporté, avec Agen en 1982 et 1988, le championnat de France, avant de rejoindre, en 1996, les Saracens où il a contribué, aux côtés de Michael Lynagh, au succès du club.

Serge Betsen (1997-2007)

Serge Betsen

L’arrière Betsen était connu sous le nom de la Faucheuse. Il était reconnu comme étant un joueur des plus coriaces de l’histoire du rugby.

Betsen aurait eu plus de 63 sélections au cours de ses 10 années de jeu sur la scène des essais s’il n’avait pas été blessé en raison de son style de jeu extrêmement dur.

L’apogée de la carrière de Betsen a eu lieu en 2002, lorsqu’il a mis Jonny Wilkinson au tapis au point de remplacer le meneur de jeu, alors que la France s’imposait 20-15 contre une solide équipe d’Angleterre qui allait remporter la Coupe du monde un an plus tard.

Les Bleus remporteront le Grand Chelem l’année suivante, et Clive Woodward, le sélectionneur de l’Angleterre, déclarera par la suite : « Il est le seul joueur dont je peux dire qu’il est à lui seul la raison pour laquelle nous avons perdu un match. »

Avec Biarritz, en 2006, Il a remporté le titre de champion de France, puis a finit sa carrière avec les Wasps en Angleterre.

Philippe Saint-André (1990-1997)

Philippe Saint-André

Au cours de sa carrière de sept ans, l’ailier a obtenu 69 sélections en équipe de France, dont 34 en tant que capitaine.

Saint-André a joué pour la France lors de la victoire de 1990 sur l’Australie sur leur territoire, depuis 1972, c’est une des premières contre les Wallabies, ainsi que lors du titre des Cinq Nations de 1993. En 1995, il a mené la France à la troisième place de la Coupe du monde, en tant que capitaine.

Il a également mené la France à une victoire 2-0 sur la Nouvelle-Zélande en tant que capitaine en 1994, ce qui fait de lui l’une des cinq personnes dans l’histoire à avoir accompli cet exploit.

Alors que la France était menée 20-16 à la fin du deuxième test de ce voyage historique, Saint-André a lancé une contre-attaque depuis ses propres 22 mètres, slalomant pour mettre en place un jeu qui a abouti à un essai époustouflant pour Jean-Luc Sadourny.

Après le match, Saint-André nous parle de cette action comme « une contre-attaque jusqu’au bout du monde », ce qui lui a valu le surnom “essai du bout du monde ».

Yannick Jauzion (2001-2011)

Yannick Jauzion

Au cours de ses 73 sélections en équipe de France, le centre Jauzion a été un joueur de qualité avec une combinaison idéale de taille, de vitesse et de flair.

Après avoir intégré l’équipe de France en 2001, il a manqué la victoire du Grand Chelem en 2002, mais un transfert à Toulouse en 2003 lui a permis de remporter la première de ses trois Coupes d’Europe et de se qualifier pour la Coupe du monde 2003.

Ensuite, en 2004, 2007 et 2010, il a fait partie des équipes françaises du Grand Chelem. En 2005, il a été nommé homme du match lors de la finale et en 2010, il a remporté sa deuxième Coupe d’Europe.

En plus de ses trois victoires en Heineken Cup, il a pris sa retraite avec trois titres de champion de France.

Raphaël Ibanez (1995-2007)

Raphaël Ibanez

Seuls Pelous et Sella ont joué pour la France plus de fois dans l’histoire que le talonneur Ibanez, avec 98 sélections, un nombre fantastique que l’ancien capitaine aurait facilement dépassé si la retraite n’avait pas été son choix.

En 1999, Ibanez a mené son équipe à la Coupe du monde en tant que capitaine, la guidant vers l’une des plus grandes remontées et surprises de l’histoire du sport, battant, en demi-finale, les All Blacks et atteignant la finale, où elle s’est inclinée face à l’Australie.

Ibanez a pris sa retraite après avoir aidé la France à atteindre, en 2003, les demi-finales de la Coupe du monde, avant d’être rappelé, en novembre 2005, par Bernard Laporte. Il a ensuite été capitaine de l’équipe de France lors de la campagne des Six Nations de 2007 et de la Coupe du monde de 2007.

En plus du tournoi de 2007, Ibanez a remporté, avec la France en 1998 et 2002, le Grand Chelem, ainsi qu’un autre titre de champion en 2006.

Il a remporté la Coupe d’Europe avec les Wasps en 2007, marquant un essai et en assistant à un autre grâce à deux jeux de ligne astucieux sur le côté court. L’année suivante, en 2008, il a remporté une médaille de vainqueur de la Premiership.

Vincent Clerc (2002-2013)

Vincent Clerc

Seul Blanco (32 ans) a marqué plus d’essais avec les Bleus que Clerc (32 ans), bien que ce dernier ait marqué deux essais de moins et joué 26 matchs de moins que le légendaire arrière (67 sélections).

L’ailier est devenu l’un des meilleurs finisseurs du rugby international au cours de sa carrière en remportant trois titres des Six Nations en 2004, 2006 et 2007, ainsi que trois victoires en Coupe d’Europe en 2003, 2005 et 2010 avec Toulouse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *